YES PEUT-ETRE
propos
générique
extrait
presse
A enchaîne : Disaient : « Notre god qui êtes aux cieux lancez-nous notre ration quotidian ».
B, rit : Et le god qu’est-ce qu’il dit ?
A : Dit : « Attendez attendez. »
B, rit : Et l’envoie ?
A : Des clous paraît. (Au sens propre, geste à l’appui.) C’est drôle.
B : O lala, une chose comme ça c’est comique !
A : Comique, yes ! (Mystérieuse et grave tout à coup) : Depuis des mille et des mille attendaient.
B : Quoi ?
A : montre le désert : Ça.
B : épouvantée tout à coup : C’est drôle.
A : Drôle, yes.
B temps, ton vif. Etaient stupides ou quoi les personnes d’avant ?
A : Reusement, yes ! (Temps, puis elle reprend son récit.) Disaient : « Uber Alles Enfants d’Patrie » (dit comme « enfant
d’putain »). C’était le signal. Fonçaient.
B : Où ?
A : Dans tous les sens. Par là par là par là par là. Allaient. Prenaient.
B : Quoi ?
A : Le sol ?
B étonnée : Le sol comment ?
A : Le sol aux autres.
B : C’est quoi le sol-aux-autres ?
A : C’est le sol.
B très étonnée : Comment, ils prennent le sol ?
A : Disaient : « Ça qu’on est dessus c’est à nous. »
B, temps, puis elle éclate de rire : O lala, une chose comme ça est comique !