ANOTHER WAY NOW pourrait supprimer 2800 Villages d'ici 5 ans
propos
générique
extrait
presse
L’artisane-fromagère :
Les gens s’barrent de nos montagnes comme vous dites, parc’que Rome et Bruxelles ont tout fait pour qu’y s’barrent… On nous a bassiné pendant vingt ans avec la construction d’l’Europe, mais cette construction d’l’Europe ne se fera pas tant qu’on f’ra l’jeu des investisseurs et d’la spéculation.

L’actionnaire :
Il ne s’agit plus d’la construction d’l’Europe Madame. La construction d’l’Europe, vous l’avez manquée. Aujourd’hui, il s’agit de vous restructurer.

L’artisane-fromagère :
Attendez, pendant trois ans j’me suis cassée l’cul à mettre toute ma fromagerie aux normes, et maintenant vous v’nez m’dire qu’on doit s’restructurer ?

L’actionnaire : Madame, je crois que vous n’avez pas très bien compris… En passant sous l’contrôle d’Another Way Now, vous allez être regroupés dans une entité à responsabilité limitée baptisée Europless… OK ? Rome ayant cédé la plupart des régions d’entrée d’gamme du sud de la péninsule italienne, vous n’êtes plus dans l’Union Européenne… Donc, il ne s’agit plus d’répondre aux normes d’une Union Européenne qui ne vous concerne plus ou à des critères que vous n’avez jamais été capables d’assumer — je parle de Maastricht, mais de vous repositionnez dans cette nouvelle entité et surtout sur un segment un peu plus ambitieux qu’celui d’vos fromages à pâte…

L’artisane-fromagère :


L’actionnaire :
Pâte dure, pâte molle ?

L’artisane-fromagère:
… Pâte molle…

L’actionnaire :
Pâte molle, bon… Ben aujourd’hui, Another Way Now envisage de supprimer des activités comme la vôtre.

L’artisane-fromagère :
Ben voyons… Et mes chèvres, elles se r’positionnent où ? Dans Eurochèvres ? C’est toi qu’émet les titres ?