HAIR MUNDO FREI, MESSE POUR UN TEMPS FUTUR, Ballade sentimentale
propos
générique
extrait
presse
Extrait du spectacle en vidéo


article 16

Tout être humain a droit aux égards dus à sa sensibilité


Nul n’a à subir le mépris, la menace, la culpabilisation, le reproche, le jugement. Personne ne doit tolérer d’être opprimé, brimé, bafoué, harcelé, commandé, gouverné, insulté, méprisé, traité avec morgue ou condescendance. Chacun est en droit d’en appeler à la solidarité sociale pour mettre fin aux agissements des gens de pouvoir et aux conditions qui leur confèrent une quelconque autorité.
Raoul Vaneigem