La Sextape de Darwin
propos
générique
extrait
presse
- Mesdames, Messieurs, il y a 1 milliard d’années naissait la sexualité. Et ça n’est pas aussi simple qu’on le croit. La sexualité vient du mot latin sexus qui signifie séparation. La sexualité c’est la séparation biologique des sexes, elle fait intervenir des organismes de sexes complémentaires, les gamètes mâles et les gamètes femelles.

Pendant les 2 milliards d’années qui ont précédé, la reproduction du vivant se faisait de façon beaucoup élémentaire. Les bactéries ou protocaryotes se débrouillaient toutes seules, ne faisant appel à aucun partenaire ; sans batifolage, elles se reproduisaient par simple division cellulaire.
Puis vint la reproduction sexuée avec les Eucaryotes. Les Animaux -nous tous-, les champignons, les plantes sont des eucaryotes. Les Eucaryotes sont les organismes dont les cellules ont un noyau contenant le matériel génétique, l’ADN.
Mesdames, Messieurs, vous l’avez compris, ce soir nous allons parler sexe.
Parler, mais pas seulement.

Mesdames, Messieurs, attendez vous à tout parce que le règne du vivant est le règne du fantastique, de l’inouï, de l’impensable ! Et un biologiste célèbre nous a prévenus quand il a écrit que « tout ce que l’Eglise condane EST dans la nature » reléguant vers la poubelle notre vision étriquée du vivant et de ce que sont zizi et zézette !