LES YEUX de LIRA
propos
générique
extrait
presse
voir la revue de presse

La preuve par le 27

Non, la démocratisation culturelle n’est pas passée à la trappe du divertissement et autre événementiel.
Pour ceux qui y croient encore la réhabilitation de la pensée et du politique dans la culture populaire est encore possible.

C’est dans cette démarche que la Compagnie des Mers du Nord a joué « Les yeux de Lira » samedi 6 octobre, dans l’antre germanopratin de la littérature française, au 27 rue Jacob, qui après avoir accueilli pendant un demi-siècle l’une des aventures intellectuelles et éditoriales les plus importantes de notre pays, ouvre généreusement ses portes aux aventures comme la nôtre.

Soutenue par L’Atelier culture de l’université de la Côte d’opale et La ville de Grande-Synthe, la compagnie a joué « Les Yeux de Lira » d’après le roman éponyme d’Eva Joly et Judith Perrignon, avec 14 acteurs amateurs et professionnels et en présence des auteures.
Rencontre historique !